Accueil arrow Infos arrow Tir à l'arc arrow VALLADONT N°01 MONDIAL
Jun
12
2017
VALLADONT N°01 MONDIAL Version imprimable Suggérer par mail
 
Ecrit par Administrateur, le 12-06-2017 07:59
Pages vues 244    

Facebook!

Valladont s'offre la victoire individuelle à Antalya et le siège de numéro 1 mondial


L’équipe de France a remporté ce dimanche deux médailles avec l’or de Jean-Charles Valladont et l’argent du mixte Valladont – Adiceom à Antalya en Turquie à l’occasion de la deuxième manche de la Coupe du Monde. Une victoire qui permet à Jean-Charles Valladont d’accéder pour la première fois de sa carrière au rang de n°1 mondial.

Une journée riche en résultats, riche en émotions également du côté de l’équipe de France. Jean-Charles Valladont vient confirmer une fois de plus qu’il est l’homme fort du moment avec deux médailles ce dimanche. La relève française frappe à la porte avec une médaille d’argent pour Audrey Adiceom (20 ans) en double mixte et la quatrième place de Thomas Chirault (19 ans).

Jean-Charles Valladont nouveau n°1 mondial

Une victoire qui compte pour le Français Jean-Charles Valladont qui devient à 28 ans le nouveau n°1 mondial de la discipline.

Une finale entre deux archers qui se connaissent par cœur, d’un côté Jean-Charles Valladont et de l’autre l’Américain Brady Ellison. Deux tireurs au même état d’esprit.

Le match était là aussi de très haut niveau, Valladont remporte les deux premiers sets d’un petit point à chaque fois (29 à 28). Dans le troisième set, le vent est venu légèrement perturber les deux hommes. Ellison a saisi sa chance pour revenir à 4 -2. Toujours en position de force dans ce quatrième set, le Français a maintenu la pression sur l’Américain jusqu’à le pousser à la faute. Le Nîmois n’avait plus qu’a réaliser un jaune pour l’emporter et termine par un dix, synonyme de victoire.

La dernière victoire de Jean-Charles en Coupe du monde remontait à 2015 lors d’une étape à Wroclaw en Pologne. Cette première place en Turquie permet au Français d’assurer, sauf retournement de situation, sa qualification pour la Finale de la Coupe du monde à Rome en septembre. Une épreuve qui regroupe les huit meilleurs archers de l’année.

Le double mixte

Un match serré entre les deux équipes avec un premier set à égalité entre la France et leur adversaire. Dans le deuxième set, la Chine Taipei a profité des erreurs françaises pour prendre l’avantage 3 sets à 1 avant que Jean-Charles Valladont et Audrey Adiceom ne reviennent à égalité 3 sets partout. Dans le quatrième set, décisif pour la victoire, les Bleus ont tenu avant de céder sur les deux dernières flèches et laisser filer la victoire.

Au final, les Français récoltent une médaille d’argent, le meilleur résultat jamais obtenu dans l’épreuve de mixte arc classique en Coupe du monde.

Hasard du calendrier, deux jours plus tôt, vendredi 9 juin, le Comité International Olympique a annoncé l’entrée de cette épreuve mixte au programme olympique. À partir des JO de Tokyo en 2020, le tir à l’arc disposera d’une cinquième chance de médaille après l’épreuve individuelle hommes, femmes, par équipes hommes, femmes, et désormais le double mixte.

La quatrième place pour Chirault

Thomas Chirault n’a pas à rougir de sa prestation. Le Français est parvenu à tenir tête à son adversaire dans un match de très haut niveau.

Opposé à l’Italien David Pasqualucci, Thomas Chirault disputait à Antalya sa première finale individuelle dans ce match pour le bronze. Le premier set a tourné à l’avantage du transalpin avant que l’Auvergnat ne revienne à égalité dans le deuxième. Solide et sûr de son tir, Chirault a tenu tête à son adversaire dans le troisième set (3 partout). L’italien a enchaîné les 10 et s’impose d’un petit point dans le quatrième set (30 à 29), suffisant pour prendre l’avantage 5 sets à 3. Le cinquième et dernier set a lui aussi tourné en faveur de Pasqualucci qui remporte la médaille de bronze 7 à 3. 

Jean-Charles Valladont :

« Aujourd’hui, je n’avais pas de pression, il y avait deux finales à tirer et j’étais assez confiant.

En individuel, je sais ce que j’ai à faire, je suis confiant. Je commence à avoir un certain nombre de finales derrière moi donc le stress je le gère beaucoup mieux. Brady Ellison est un archer que je connais très bien. Parfois il gagne et des fois c’est moi. Aujourd’hui j’étais le meilleur et j’ai gagné.

Le mixte m’a permis de prendre un peu la température du terrain des finales mais Brady aussi avait disputé une finale en mixte donc nous étions à armes égales.

N°1 mondial, c’est génial, j’arrive au niveau de Lionel Torres (dernier Français n°1 mondial) sur un cv ça rend bien. Après tout le monde sait ce que je pense, le classement mondial n’est pas le plus important. Ce que je veux c’est surtout gagner des compétitions, monter sur le podium et entendre la Marseillaise comme aujourd’hui. C’est important pour le tir à l’arc français ça donne une référence.

Il y a un très bon groupe en ce moment avec Thomas Chirault et Thomas Antoine qui font des résultats. Tout ce que je souhaite c’est retrouver cette équipe de France d’il y a quelques années où on jouait les podiums mondiaux.

En mixte, Audrey Adiceom disputait sa première grosse finale. On était tous les deux un peu tendus. On fait une deuxième place en perdant la dernière volée. Ça reste quand même une médaille d’argent et on est satisfaits. »

Marc Dellenbach, entraîneur de l’équipe de France arc classique :

« Cet après-midi, on a eu une belle satisfaction avec la médaille d’or de Jean-Charles Valladont, sa deuxième en Coupe du Monde. Il s’est battu pour aller chercher les 10 sur toutes ses flèches. Les conditions n’étaient pas toujours évidentes avec un peu d’air.

Il est resté tout au long du match sur son tir. Et même tout au long de la compétition, il a été très fort, il a concédé très peu de sets. Il marque 10 points pour la finale de la Coupe du Monde et il a de grandes chances d’être sélectionné.

Il y a un peu de déception sur les autres matchs. Thomas Chirault fait un très bon duel avec trois volées à 29, mais ça ne passe pas très loin. C’est vraiment l’Italien qui a gagné son match. Thomas n’a rien à se reprocher, au contraire. Il a tenu compte de tout ce qu’il a vécu jusqu’à présent et capitalise sur ses expériences. Il a un bon comportement et on devrait rapidement le revoir dans une arène.

Le double mixte, tout s’est joué sur la dernière volée. Il n’y a pas d’erreur, mais un manque de précision sur le finish. Une bonne expérience pour cette nouvelle composition d’équipe avec Valladont et Adiceom. On part la semaine prochaine sur la troisième étape à Salt Lake City (USA) et ils auront le plein de confiance.

Il y a une belle team France avec un bon état d’esprit, de l’ambition et ça fait plaisir d’avoir cette équipe depuis le début de saison et ils ont a cœur de continuer comme ça. »

Photos : World Archery et Sébastien Peineau / Propos recueillis par : Julien Rossignol/FFTA




Voter !

Citer cet article Imprimer Envoyer à un ami

Commentaires utilisateurs ()

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.9 © 2007-2017 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >
© 2017 Archers de la Ténarèze et du Gabardan
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
"" L'archer a un point commun avec l'homme de bien : quand sa flèche n'atteint pas le centre de la cible, il en cherche la cause en lui-même."" [Confucius]
Last update:
10 November 2017