Accueil arrow Infos arrow Divers arrow La Ténarèze
Jan
18
2008
La Ténarèze Version imprimable Suggérer par mail
 
Ecrit par Webmaster, le 18-01-2008 00:00
Pages vues 9004    

Facebook!

La Ténarèze : chemin de l’Histoire

 

 

La Ténarèze est une route pré-romaine entre les bassins de l’Adour et de la Garonne;elle permettait d’aller de Bordeaux en Espagne sans franchir ni pont ni gué et était donc exempte d’octroi, les péages d’avant notre siècle. La Ténarèze franchit les Pyrénées au Port du Plan; à Lupiac, elle se divise vers Sos et la vallée de la Garonne.

 « Un chemin longtemps connu sous le nom de Ténarèze existait déjà en ces temps reculés. Cette voie qui traverse toute la Gascogne ne touche en effet à aucune des anciennes cités aquitaines où les Romains n’auraient pas manqué de la faire passer s’ils l’avaient construite.Elle franchit les Pyrénées au Port du Plan où ses traces sont encore fort visibles, suit la vallée d’Aure, puis la ligne de partage des eaux entre l’Adour et la Garonne jusqu’à Lupiac (Gers).De là elle gagne la plaine de la Garonne par Lannepax, Cazeneuve et Sainte-Maure de Peyriac.                                                                                                                      La Ténarèze a été praticable aux voitures jusqu’au XVIIe siècle. » ( mémoire d’un gascon )

 

 Image

  

La Ténarèze viticole

 

La Ténarèze, ou Condomois est une région gascone au nord est de l'Armagnac. La ville principale en est Condom.

La Ténarèze, est une des 3 zones de production de l'Armagnac. Sous cette acceptation viticole, la Ténarèze est plus étendue, cernant le Bas-Armagnac par l'est. Elle inclue les villes de Nérac, Vic-Fezensac

Des armagnacs d’exception

L’armagnac est la plus vieille eau de vie de France. Connu au Moyen âge pour ses vertus thérapeutiques, il prend son essor au XVIe siècle pour devenir un véritable produit de consommation. Charles de Batz (D’Artagnan) a sans doute été le premier exportateur d’armagnac de l’Histoire ; il en avait emmené quelques fioles à la bataille de Maastricht.

Le terroir de l’Armagnac est unique : c’est le seul endroit au monde où l’on peut fabriquer… de l’armagnac ! Il est subdivisé en trois secteurs : le Bas-Armagnac à l’ouest, la Ténarèze au centre et le Haut-Armagnac à l’est. Il couvre les deux tiers du département du Gers, un peu du Lot-et-Garonne et un peu des Landes. mélange de terres argilo-calcaires et de sables de boulbènes qui produisent des eaux-de-vie plus corsées et avec davantage de bouquet qu’en Bas-Armagnac. Elles y acquièrent des arômes typés d’épices et de pruneaux .

 

                    Image                                                                         Image


L’armagnac est le résultat d'une distillation traditionnelle d'un vin blanc des cépages du Gers et de quelques cantons du Lot-et-Garonne et des Landes, départements du Sud Ouest de la France. Cette désignation remonte à la période gallo-romaine d'Arminius. La première référence à une distillation de l'armagnac remonte à 1411 et la première activité commerciale a été enregistrée en 1414 à Saint-Sever dans les Landes. Cette région produit aussi le Floc de Gascogne, un vin doux fortifiant.

 

Aujourd'hui, l'armagnac est produit dans trois parties des départements du Gers et des Landes:

  • Le Bas Armagnac, dans l'ouest de la région. Les Bas Armagnacs sont délicats et fruités, reflétant le sol sableux de cette zone. Cette zone est dénommée Armagnac Noir à cause de ses denses forêts de pins et de chênes noirs. La ville principale est Eauze
  • La Ténarèze: le centre de cette région présente un sol principalement argileux et crayeux. Les armagnacs de la Ténarèze sont plus vivants et vigoureux. Leur richesse s'exprime particulièrement à travers un long processus de vieillissement. La ville principale est Condom
  • Le Haut Armagnac, plus à l'est où le sol a des tendances calcaires. Cette zone s'est développée surtout au XIXème siècle. Elle est appellée Armagnac Blanc à cause de son sol crayeux. Aujourd'hui, la production de Haut Armagnac est très faible, mais de grande qualité. La ville principale est Auch

La récolte d'octobre est distillée jusqu'au 31 mars* de l'année suivante, puis elle est placée dans des tonneaux de chêne (pièces). L'armagnac vieillit dans des tonneaux de chêne produits dans le Limousin ou à partir du bois de chênes noirs de Monlezun. Le processus de vieillissement permet une réaction entre les substances tanniques et aromatiques du chêne qui peuvent ainsi se dissoudre dans l'alcool. Le montant d'alcool diminue et les couleurs changent durant le processus de vieillissement.

Le Maître de Chais mélange des alcools d'âges et d'origines différents pour pouvoir commercialiser l'armagnac. Le taux d'alcool est de 40 % minimum. Il existe quelques crus d'Armagnac disponibles à leur âge naturel. Le vieillissement de l'armagnac s'arrête dès la mise en bouteille. Les bouteilles doivent être stockées verticalement pour éviter que l'Armagnac ne rentre en contact avec le bouchon.

L'âge de l'armagnac mis à la vente est indiqué par les désignations suivantes représentant l'âge du mélange le plus jeune:

*** ou V.S., au moins deux ans

V.O., V.S.O.P ou Réserve, au moins cinq ans

X.O., Extra, Napoléon et Vieille Réserve, au moins six ans

Hors d'Age, au moins dix ans.

En général, en goûtant l'armagnac vous reconnaîtrez son goût riche avec des rappels de rose de prune d'Armagnac de la région de la Ténarèze. Par comparaison, le Bas Armagnac sera plus fin et plus sec avec un goût plus épicé de cannelle, de violette et de bois. 

 

                           Image  Image  Image

 

 

 


 





Voter !

Citer cet article Imprimer Envoyer à un ami

Commentaires utilisateurs ()

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.9 © 2007-2017 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >
© 2017 Archers de la Ténarèze et du Gabardan
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
"" L'archer a un point commun avec l'homme de bien : quand sa flèche n'atteint pas le centre de la cible, il en cherche la cause en lui-même."" [Confucius]
Last update:
10 November 2017